FISE Montpellier 2018 : ART&FISE : KOPSKY ET SCEL

Dimanche, mai 13, 2018 - 11:50
Précédent KOPSKY

Aujourd'hui, on vous propose les interviews des artistes graffeurs : KOPSKY et SCEL.

KOPSKY
Originaire de banlieue parisienne et sous l’influence d’un père peintre, Kopsky débute le graffiti en 1995. Fasciné par les productions de quelques groupes parisiens (PCP, MAC, BBC…) attiré en premier lieu par le figuratif et les personnages il fait ses armes au sein du crew Ink Corp qu’il fonde en 2003 à Montpellier. C’est le point de départ d’une production effrénée en France et à l’étranger. Muni d’une large palette de rendus Kopsky s’emploie à mixer les styles dans une production acidulée et décalée.
 
Salut KOPSKY, on est sur la zone Art & FISE et tu es là pour nous partager ton univers en tant qu’artiste. Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?
 
KOPSKY : J'ai 41 ans, je vis en Ardèche. Je fais de la peinture pour vivre, du graffiti et de la déco.
 
Peux-tu nous expliquer d’où vient ton blaze ?
KOPSKY : C'était mon surnom au collège déjà. Ca me suit depuis longtemps et je l'ai gardé.
 
D’où te viens ton style ? T’inspires-tu d’autres artistes ? Des influenceurs ?
KOPSKY : J'ai écrit un autre de mes pseudos ici : ISNOT et j'ai essayé de faire gros et simple pour que ce soit efficace, pas trop de couleurs. Je pensais qu'il allait faire très chaud donc j'ai fais quelque chose de froid. Psychologiquement, c'était pour faire descendre la température (rire).
 
Quelle a été ta démarche pour ce graff ?
KOPSKY : Faire lire mon nom au plus de gens possible, essayer de faire que les gens sourient un peu, mettre de la couleur sur ce mur, un peu de peps.
 
Pour finir, est-ce que tu as des projets futurs, un message à faire passer ?
KOPSKY : Je fais des expos, je voyage un peu.
 
Merci beaucoup à toi !
 
INSTAGRAM : onekopsky
 
------
 
SCEL
Nouvelle génération oblige, difficile de ne pas remarquer Scel. Pratiquant le graffiti de manière addictive depuis ses 13 ans, il sort rapidement du lot. Aujourd'hui, sur le FISE aux côtés de Runthings, Scel compte montrer que la nouvelle génération est bien présente.
 
Salut SCEL, on est sur la zone Art & FISE et tu es là pour nous partager ton univers en tant qu’artiste. Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?
SCEL : J'ai 17 ans, je suis de Montpellier et ça fait 7 ans que je fais du graffiti.
 
Peux-tu nous expliquer d’où vient ton blaze ?
SCEL : Ca veut rien dire, c'est juste pour l'association des lettres. Je trouvais que ça rendait bien.
 
D’où te viens ton style ? T’inspires-tu d’autres artistes ? Des influenceurs ?
SCEL C'est en regardant les graffs de Montpellier, c'est un style un peu du Sud. Il y a différents styles selon les régions. Quand je commençais, ceux qui m'influençaient été dans la rue montpelliéraine.
 
Quelle a été ta démarche pour ce graff ?
SCEL On m'a proposé de faire le FISE donc j'ai marqué mon nom, j'ai essayé de mettre des couleurs. Je l'ai fais de tête, en freestyle.
 
Pour finir, est-ce que tu as des projets futurs, un message à faire passer ?
SCEL : Je fais ça pour moi, par passion. Je veux pas en faire une carrière, ça paie pas le graffiti. C'est pour mon plaisir à moi.
 
Merci beaucoup à toi !