FISE Montpellier 2018 : Matthias Dandois, numero 1

Samedi, mai 12, 2018 - 21:29
Précédent
Grosse ambiance sur l’aire de flat
Avec le fameux Kwet toujours bouillant au micro et DJ Dadou derrière les platines, les milliers de spectateurs sont entre de bonnes mains…qu’ils n’ont plus qu’à claquer entre elles d’ailleurs pour réchauffer l’ambiance de cette début de soirée.
Le flat est traditionnellement un des moments forts du FISE, c’est le BMX flat qui veut ça avec une aire de jeu condensée, un carré plat et des artistes équilibristes qui enchainent des mouvements d’une difficulté insondable pour les non-initiés. Heureusement nous avons un jury d’expert pour nous éclairer et déterminer ceux qui gagneront les honneurs d’une coupe du monde de Bmx Freestyle Park désormais sous l’égide de l’UCI. Une perspective réjouissante pour le développement du sport. Ce n’est pas le Thailandais surnommé « Toon » qui va nous dire le contraire. Il ne chamboule pas le sommet du classement mais ajoute un joli drapeau sur la carte mondiale du flatland. Place désormais au TOP 3.
 
« Ouh là là » Moto Sasaki
C’est par ces mots bien français que le Japonais conclut son run (ici) au micro de Kwet, un run magistral qui le fait prendre la tête de la compétition avec 88.76 pts et des tricks si difficiles. Viki Gomez ne réussira pas à faire mieux.
 
 Matthias Dandois place la barre très haute
Après des semaines de promotion pour le film « Milf » dans lequel il joue un des rôles importants, la star française réussit le tour de force de continuer à rester au top de sa discipline, voire même plus. Avec de nouveaux tricks appris au fil de tous ces voyages (pres de 300 jours en trip l’an passé) il place la barre très haute dans son style si énergique (son run). Il score 92.93, très difficile à battre pour Alex Jumelin le dernier rider à passer.
 
Alex Jumelin l’ambassadeur finit second
En posant un pied très tôt dans son run (ici) Alex Jumelin a sans doute abandonné ses chances de battre son jeune ami Matthias Dandois mais ça ne s’ait pas joué à grand chose tout de même. Avec un run riche de ses backward rolling boomerang, gturn infini, le créateur de le FISE Flat Academy, activiste infatigable du flatland mondial finit second avec 91.63 pts. Matthias Dandois réalise l’exploit de gagner ce si difficile contest de Montpellier avec une vie très chargée. Respect pour ces deux riders qui font tellement, chacun à leur façon, pour le BMX Flatland.
 
Résultat Finale UCI BMX Freestyle Flatland World Cup 
1 – Matthias Dandois
2 – Alex Jumelin
3 – Moto Sasaki
4 – Viki Gomez
5 – Lee Musselwhite
6 – Toon
7 – Kevin Nikulski
8 – Jean William Prévost
 
Tous les résultats et les photos sont disponibles ici 
 
Replay
 
 
 
Crédit photo : Armand Lenoir