• Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec
Next event FISE Chateauroux
FISE Montpellier

OIKE MINATO REMPORTE SON PREMIER FISE

11 mai 2018 13:51
A deux ans de la grande messe olympique, les filles continuent de montrer leur progression et de se battre amicalement pour accumuler des points pour leur pays et avoir une chance d’atteindre leur rêve de Tokyo 2020.
Elle fait office de pionnière, après 20 ans de riding, l’Américaine NINA BUITRAGO est toujours là avec son riding bien fluide et plein de maitrise notamment sur les copings qu’elles visitent en toutes sortes de variations. Seule fille pour le moment à avoir pris les walls elle laisse toutefois la russe ELIZAVETA POSADSKISKH faire le meilleur score de cette première poule avec un joli bus to xup sur la box.
Le niveau s’élève avec les filles de la poule 2 dans laquelle on retrouve ELIE CHEW de Nouvelle Zelande et ses fameux turndown, la très charismatique ANGIE MARINO qui nous a régalé avec des superbes lignes et un transfert en toboggan. Même si elle passe au dessus des 70 points ce ne sera pas suffisant pour prendre la tête dont s’empare l’Allemande LARA LESSMAN (son run). Avec 80.40 la vainqueur de l’an passé a démontré sa capacité à rouler tout le park, d’un crankflip pour débuter à un footplant sur le gros wall. On se régale de voir ces filles prendre possession du park UCI, toujours avec le sourire et dans une ambiance bonne enfant. Les filles forment véritablement une famille soudée, en mission, celle de développer ce sport autour d’elles.
 
Superbe dernière poule avec les 4 meilleures filles qualifiées. On retrouve la très aérienne TERESA FERNANDEZ qui sort à deux mètres au dessus des copings du gros bowl un peu à la façon de son compatriote Sergio Layos. Dans un autre style la suisse NIKITA DUCARROZ (son run) nous bluffe avec un 540 au buzzer. Lorsqu’on sait la fatigue qui s’accumule à la fin d’un run d’une minute, ce n’est pas anodin. Avec 83.20 pts elle finit seconde derrière la prometteuse MINATO OIKE (son run) qui confirme sa bonne forme de la demi finale et surprend HANNAH ROBERTS tenante de la coupe du monde en 2016 et 2017. Après une chute sur son premier run l’américaine s’est bien remis dans le sens de la marche avec un second run solide où elle pose ses habituels bus to xup sur la box et un joli flair. Mais avec 79.90 pts elle doit se contenter d’une quatrième place et offre à la japonaise la victoire avant même de faire son second run. Prise d’émotion, elle doit sécher ses larmes avant de droper pour le plaisir et une chute sans gravité. Avec un premier run consistant où elle a posé toute sa panoplie (flip, condor, turndown) et visité tout le park, elle remporte sa première grosse compétition. Une belle récompense pour cette jeune fille que nous avons vue progresser depuis sa première visite sur le FISE à Chengdu il y a trois ans.
 
Bravo à toutes ces jeunes filles pour cette finale passionnante et rendez-vous à Edmonton pour la suite de cette coupe du monde relancée puisqu’au classement général Hannah Roberts voit se rapprocher ses rivales.
 
Voici le classement :
 
1 – Minato Oike
2 – Nikita Ducarroz
3 – Lara Lessman
4 – Hannah Roberts
5 – Teresa Fernandez
6 – Angie Marino
7 – Ellie Chew
8 – Elizaveta Posadskikh (SFR RIDER OF THE DAY)
9 – Nina Buitrago
10 – Katherine Diaz
11 – Lotta Grüber
12 – Perris Benegas
 
Classement de la coupe du monde UCI :
 
1 – Hannah Roberts : 17700 pts
2 – Lara Lessmann : 16400 pts
3 – Nikita Ducarroz : 16200 pts
4 – Minato Oike : 15900 pts
5 – Angie Marino : 15700 pts
 

 

arrow-leftarrow-rightarticlechevron-downclockclosedownload-filefacebookgalleryglobeinstagramlogo-choositlogo-fisemagnifypinplussearchsharetwitteruservideoyoutube