Les Fingers Crossed BMX de Ruben Alcantara - FISE UP Octobre

12 oct 2021 13:00

fise up octobre

Photos : Papo Arias Interview : Ben Bello

À ses débuts, disons que le BMX était une adaptation à pédales du Motocross. Les vélos avaient des suspensions et un look plutôt foufou. Depuis les années 70, le BMX a trouvé son identité et construit sa propre histoire. La légende venue d’Espagne Ruben Alcantara a été l'un de ses héros les plus emblématiques et sa dernière création s'appelle Fingers Crossed BMX, devinez quoi !? C'est le retour du BMX à suspension mais avec une approche moderne. Un beau vélo, confortable, bien marrant à piloter qui dévale les montagnes dans une dernière vidéo qu’on vous propose en avant-première sur FISE UP. On prolonge ici en discutant un petit peu avec le créateur lui-même.

 

Peux-tu nous rappeler les premières intentions du projet Fingers Crossed BMX ?

Ruben Alcantara : Et bien, vers 2006, j'ai eu l'opportunité de rouler dans le célèbre bike park de Whistler (Canada). Je suis descendu en MTB et j'ai adoré. Le park est super fun et agréable, mais je ne pouvais pas m’empêcher de penser à ce que ça donnerait avec la géométrie de mon BMX, avec plus d'espace pour bouger mon corps. Avec le MTB je me sentais limité. Sur la "ligne A", je pouvais m'imaginer descendre avec mon BMX avec un peu de suspension et de freins. Quand je suis rentré, j’ai commencé un premier prototype. Cela a bien fonctionné mais sans bike park à la maison, j’ai mis en pause l’idée… avant que deux années plus tard une ligne soit créée à Malaga et que j’envisage de recommencer le projet avec de meilleures pièces, et qu’est-ce que fut plaisant !

Comment places-tu ce vélo dans la gamme de qui roule déjà ?

Je ne sais toujours pas comment le situer, mais en fait c'est simple comme vision, on choisit juste de rouler la taille de vélo qui nous convient le mieux. Certaines personnes continuent de dire que le MTB est meilleur pour les Bike parks de vélo de montagne, soit, mais nombre d’entre eux sont assez bien conçus et entretenus pour que le BMX s’y prête vraiment bien. Que ce soit plus rapide ou pas, mieux ou pas, en MTB ou BMX, je pense que tu peux rouler comme tu veux en fonction de tes sensations. Pour moi, je préfère faire du BMX, je suis donc heureux d'avoir cette option maintenant.

Expliques-nous les deux modèles que vous avez conçus jusqu'à présent ?

Nous avons un « hard tail » (uniquement suspension avant) qui fonctionne très bien en trail et en bowl, mais qu’on peut aussi rouler sur certains bikes parks bien lisses. Et nous avons le « Fully » qui fonctionne idéalement dans les bikes parks mais peut aussi s’amuser dans de nombreux autres spots si il y a la bonne configuration.

Fingers Crossed semble être plus qu'une marque, comme un mouvement qui accueille quiconque veut créer ou rider ce type de BMX.

C’est vrai, c'est vraiment cool de voir des gens faire leurs propres cadres parce que les vélos ne sont pas encore sortis. Beaucoup de gens voient ces vélos comme une sorte de blague, mais quand vous les roulez, c'est 10 fois mieux que ce que vous imaginiez.

Où en êtes-vous dans le processus de Fingers Crossed BMX en tant que marque ?

Nous avançons bien, mais l'industrie est très lente et cela prend du temps. La bonne nouvelle est que nous avons reçu les prototypes de l'usine de Taïwan et que nous prévoyons de démarrer bientôt la production.

Qui roule pour ou avec Fingers Crossed ?

Jusqu'à présent, ce sont les gens qui l'ont essayé et qui l'ont vraiment adoré : Garret Byrnes, Mike Bennet, Pitu, Vojta Panek et maintenant Sem Kok qui vient de sauter dessus après ce voyage.

Quelle était l'idée derrière ce voyage en Belgique et en France, tu sembles y avoir été malchanceux ?

Nous voulions que ce soit un voyage pour visiter des bike parks à travers l'Europe car le digger Nico Vink nous a invité à son fameux « Loose fest », un bon prétexte pour faire un trip. L'événement n'a pas eu lieu à cause de la pluie mais nous avons pu rouler sur le bikepark de la Ferme Libert à côté et c'était super marrant, puis mon van est tombé en panne ce qui m’a mis à l’écart quelques jours, et mon cou était très douloureux aussi à cause de tant de conduite mais j’ai pu quand même rouler un peu et c'était cool. Je suis heureux que le crew ait réussi à voir de nombreux endroits différents et qu’autant de gens aient pu tester et apprécier les bikes.

Sur le plan personnel, à quel point Fingers Crossed est-il important et rafraîchissant pour toi qui a tout fait dans le milieu depuis plus de 20 ans ?

Je pense que ces vélos ouvrent de nouvelles perspectives et nous permettent de profiter des incroyables bike parks qui s'ouvrent partout dans le monde. C'est aussi très agréable et plus doux pour le corps. Ainsi si vous aimez vraiment faire du BMX, vous pouvez maintenant en profiter d'une manière différente. J'ai donc hâte que les riders puissent tester ces vélos et voir à quel point ils sont funs.


A suivre sur @fingerscrossedbmx

 

 

arrow-leftarrow-rightarticlechevron-downclockclosedownload-filefacebookgalleryglobeinstagramlogo-choositlogo-fisemagnifypinplussearchsharetwitteruservideoyoutube