PRIME DE RISQUE POUR LA TROTT’ DE RUE | FISE Up Septembre

23 Sep 2022 17:33

PRIME DE RISQUE POUR LA TROTT’ DE RUE

Interview : Ben Bello
Photos : Goray prod, Maxime Bouzid, Antoine Baldisserri

L’été est bien souvent bien productif pour les riders de nos sports qui profitent des vacances pour rallonger les sessions, renforcer la confiance et filmer les meilleurs clips de l’année. Il y a aussi les marques qui en profitent pour travailler sur du matos et des collabs remarquables comme c’est le cas de PRIME scootering qui s’associe avec la marque de sape MOKOVEL ; l’occasion pour nous de s’intéresser de plus près à ce crew de streeteur bien bien chaud. On en parle avec son créateur Boris Germain et on diffuse leurs récentes images sur nos réseaux.

Peux-tu te raconter en quelques lignes pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je m’appelle Boris Germain, j’ai 26 ans et j’habite à Villeurbanne à côté de Lyon. J’ai commencé la trott en 2008 ça fait donc 14 ans que je ride. J’ai été Pro rider de 2010 jusqu’à 2021 (car je ne me considère plus comme pro à présent) et j’ai toujours été intéressé par le côté technique du matos. 

fise up septembre

Explique-nous les racines profondes derrière la création de PRIME et les premières bonnes nouvelles qui ont suivi ?

J’ai vraiment commencé Prime pendant le premier confinement. Avant ça je dessinais souvent des pièces de trott pour le plaisir en les proposant gratuitement à mon sponsor de l’époque : Flavor ; il trouvait ça cool mais le gars dormait un peu et rien ne sortait au final.

Du coup j’en ai eu marre et je me suis dit que j’allais créer mon truc, au moins je ne dessinerais pas pour rien haha. J’avais aussi ma vision de la trott en générale. Donc je me suis dit : « let’s go » j’ai toutes les cartes en main pour commencer quelque chose. Grace à mes années en tant que pro j’avais déjà les contacts importants : Distributeurs, Usines, Rider pros ce qui je pense m’a beaucoup aidé. Merci d’ailleurs Kévin et Cyrille de Dissidence. Mais aussi Anthony Michlik et Maxime Bouzid qui m’on fait confiance alors que rien n’était créé.

Les premières pièces ont pas mal marché, mais c’est surtout notre fourche « Vortex » qui a beaucoup plu. Il y a tout de suite eu de l’engouement autour du projet et j’ai senti que ce qu’on créait tous ensemble allait être cool. 

Parle nous du team et notamment de ce qui détermine sa constitution.

Le team est composé uniquement de gars que je connaissais avant Prime, des amis ou des connaissances. J’ai fait l’erreur de prendre un américain que je ne connaissais pas en tant que personne et c’était relou. L’important pour moi dans le team c’est que tout le monde s’entende bien. Si on doit prendre un nouveau, il faut que tout le monde valide, y’a rien de pire que d’avoir des conflits entre rider du même team. C’est ce qu’il fait je pense qu’il y a une bonne ambiance.

Le team actuel est composé d’Anthony Michlik, Maxime Bouzid, Didine Terchague, Lucas Di Meglio, Arthur Frugier, Guilhem De Sonneville, Enzo Roger, Sanoussi Diara et moi en extra ahah.

fise up septembre

Il y a chez Prime une philosophie de marque très honorable où tu bosses en étroite collaboration avec les riders sur les produits, dis-nous en plus sur cet aspect-là et sur la collection en général aussi.

J’essaye un maximum de prendre un avis sur les produits de la part des riders. C’est eux qui vont mettre en avant les produits, avant de donner envie aux gens de rider nos produits il faut donc que les riders du team aient envie de les rider. Par ailleurs j’essaye de faire un maximum de promodel à ceux du team qui ne vivent que pour la trott, afin de les soutenir moralement et financièrement. Les gars décident du design, des couleurs et des aspects techniques tout en essayant de rester dans l’esprit de la marque. Chaque bénéfice généré par les promodel est partagé  50/50 entre le rider et Prime.

fise up septembre

Parle nous de cette collab avec Mokovel qui a animé la rentrée.

J’ai eu l’idée de la collab avec Mokovel un jour car je trouvais qu’ils partageaient les mêmes valeurs que nous. Mais se contenter de faire des teeshirts avec eux aurait été trop simple. Du coup j’ai appeler Ruben le boss de Mokovel pour lui proposer de faire des pièces de trott Prime X Mokovel en respectant le même processus de création que pour les promodels. Eux de leur coté proposaient de faires des sapes Mokovel X Prime.  Je suis parti pendant une semaine dans leurs locaux à Rennes pour créer tous les produits, on a ensuite décider de tourner la vidéo promo à Paris pour représenter la France et enfin on a décidé de Lyon pour faire l’événement autour de la collab. Toutes nos villes étaient représentées, les produits étaient créés, il ne nous restait plus qu’à lancer les productions et organiser le reste.  

En regardant un peu en arrière, es-tu satisfait de là où Prime est déjà arrivé à ce jour ?

Je crois que je ne pourrais pas être plus satisfait du chemin qu’on a parcouru avec Prime. Comme j’aime le dire aux gars, ce projet ce n’est pas juste le mien, c’est le nôtre. On avance tous ensemble et c’est ma plus grande fierté. 

fise up septembre

Je me faisais la réflexion qu’il y avait un mouvement street newschool qui traversait toutes les disciplines, on retrouve en effet le même style vestimentaire, la même attitude et la même approche de riding en skate, bmx ou en trott’ ; précisément plus de créativité que de recherche du gros…que penses-tu de ce genre de riding que je vois représenté chez prime par Guilhem.

Chacun a sa vision du ride, je pense que les gros tricks c’est cool mais un trick « simple » avec beaucoup de style ça compte tout autant. Guilhem a su créer un style ou il envoie du lourd tout en ayant un flow de ouf. Il a même des clones un peu partout sur la planète qui reprennent ses mouv’ haha. 

Est-ce que la guéguerre entre les disciplines est selon toi terminé lorsqu’on parle de street ou déplore-t’on toujours une attitude décevante envers les riders en trott‘ ?

Je pense que la guéguerre est un peu terminée, il y aura toujours des gens pour aimer ou ne pas aimer ce que les autres font. Mais ça c’est dans toutes les disciplines, tant que le respect est là c’est le principal. La plupart des mecs qui continuent à faire les haters sont des poseurs héhé.

fise up septembre

Un dernier mot ?

Merci à tout ceux qui soutiennent le projet, depuis le début ou depuis 24h. Merci à Cyrille et Kévin de Dissidence. Merci à Mouloud, Bouzid, Didine, Lucas, Mathieu, Guilhem, Rodgers, Sanoussi. Merci à Justine ma femme. Merci à la Villeurbannerie. 

C’est que le début !

Plus d’infos sur @prime_scootering @mokovel

Riders Anthony Michlik - @anthonymichlik
Maxime Bouzid - @maximebouzid
Didine Terchague - @deadluux
Lucas Di Meglio - @lcsdmglio
Arthur Frugier - @arthurfru 
Guilhem De Sonneville - @guilhem_de_ sonneville
Enzo Roger - @_enzorg
Sanoussi Diara - @_sanscoot 
Boris Germain - @borisgermain

arrow-leftarrow-rightarticlechevron-downclockclosedownload-filefacebookgalleryglobeinstagramlogo-fiselogo-spiriitmagnifypinplussearchsharetiktoktwitteruservideoyoutube