REPÉRAGE EN INDONÉSIE | FISE Up Novembre

30 nov 2022 10:08

REPÉRAGE EN INDONÉSIE

L’après E-FISE avec Sean et Yayan SETYA

L’EFISE a encore fait des miracles en nous permettant de voyager sans bouger de chez nous et de découvrir à distance des scènes où ça bouge. On le sait, nos disciplines se développent partout dans le monde mais quelle heureuse surprise de voir de multiples vidéos venues d’Indonésie. Nous nous sommes ainsi arrêtés sur celle intéressante du jeune Sean Setya, 10 ans seulement, et nous prolongeons ici l’enquête en parlant avec son oncle, skater pro et activiste de la scène de Solo, une ville au centre de Java. Voyez les vidéos de ces deux locaux du lointain sur les réseaux @fiseworld et laissons leur la parole ici-bas pour s’inspirer de cet engagement remarquable à faire que les choses se passent, d’où qu’on vienne, quel que soit notre âge.

fise up novembre

Interview: Ben
Photos : Narendra Setya

SEAN SETYA
Age : 10 ans dont 3 sur une planche
Local spot : Autour des villes de Solo et Karanganyar
Sponsors : MALIBU Skateshop, IMPERIUM Bearings, SUNDAE wheels, HELLO Skateboards, RASCAL griptape.

Qu’est ce qui t’a donné envie de faire le E-FISE ?
Juste pour le plaisir en fait.

Étais-tu surpris de voir beaucoup d’autres indonésiens faire la compète ?
Pas vraiment car je vois beaucoup de jeunes s'améliorer en skate ici, il y a aussi plus de skateparks donc la scène skate prend de l’ampleur ici.

Comment as-tu découvert le skate ?

Mon père et mon oncle skatent, ils m'ont initié au skate ; je les vois skater ensemble tous les jours alors c'est forcément une source d'inspiration.

As-tu un rêve lié au skate ?
Je veux être un bon et humble skateur … pro hahaha ! Mon rêve serait de rejoindre l'équipe de skate PRIMITIVE… hahaha

fise up novembre Sean

YOSAFAT « YAYAN » SETYA

Âge : 32 ans dont 19 sur une planche
Spot local : Autour de Solo
Sponsors : HELLO Skateboards, roulements IMPERIUM, roues SUNDAE, skateshop MALIBU, grip RASCAL, LOCK Truck.

Comment était la scène et les spots autour de toi quand tu as commencé le skate il y a presque deux décennies ?
Pire c'est sûr, très calme et sous-développé…On skatait avec peu de monde, il n’y avait pas de skatepark, pas de skateshop ; c'était très difficile de trouver du matos. Heureusement le spot dans notre ville n’était pas trop mal, ça nous a aidé à faire grandir la scène.

Décris-nous la scène de solo aujourd’hui ?
Nous avons une bonne scène maintenant qui s'agrandit avec quelques skateparks autour ; et avec mon shop MALIBU j'essaie de toujours soutenir la scène avec des compètes et d'autres trucs du skate.

Ya-t-il quelqu’un derrière le développement du skateboard en Indonésie ?
Je crois qu'il y a quelqu'un dans le genre oui, mais je me suis concentré sur ma ville parce que le skate en Indonésie n'a pas été développé de manière uniforme.

Tu es dans quel type de skate ? Une inspiration locale ou internationale ?
100% street !!! Localement ce sont tous mes potes et à l'international j'aime bien Anthony Van Engelen.

Comment les gens ordinaires voient-ils le skateboard de nos jours ? As-tu ressenti un changement ces dernières années et plus précisément depuis qu'il a intégré les J.O ?
Je pense que le skateboard est plus populaire ces jours-ci, beaucoup de gens adorent et beaucoup de kids font preuve de talent, mais je pense que l'essence du skateboard s'estompe un peu de nos jours.

C'est comment de skater avec Sean ?
Le père de Sean est mon frère, c’est lui qui m'a également initié au skate et il skate d’ailleurs toujours jusqu'à présent, il est aussi graphiste et très impliqué dans la scène ; quant à Sean c’est toujours bien de skater avec lui, ce gamin est toujours en train de tout déchirer.

fise up novembre

Merci les gars !

Allons voir ce qui se passe là-bas

Voici de bons contacts pour l'Indonésie :
https://malibuskateshopsoc.com
@never.sober__
@sean.setya
@narendrasetya

 

 

arrow-leftarrow-rightarticlechevron-downclockclosedownload-filefacebookgalleryglobeinstagramlogo-fiselogo-spiriitmagnifypinplussearchsharetiktoktwitteruservideoyoutube