• Jours
  • Heures
  • Min
  • Sec
Next event FISE Chateauroux
FISE Montpellier

NICK BRUCE EN TÊTE DU BMX FREESTYLE

12 mai 2018 18:12
C’est parti pour le moment le plus attendu du week end. Et avec le risque de pluie demain pour la finale, il se pourrait que celle ci soit annulée et que la demi finale compte ainsi pour le classement général. Les riders ont cela en tête et cela devrait nous donner des runs de très haut niveau pour ces 24 riders.
 
13:45 – Poule 1 : Rantes en tête, Loupos à terre.
Kevin Peraza régale le public qui l’adore avec un premier run sublime, mélange de lignes et de style et parsemé de grosses amplitudes sur des tricks magnifiques comme ce 36 whip to table ou un énorme superman seat grab. Avec 80 points il partait bien mais son second run s’est arrêté assez brutalement sur un lazy frontflip trop court. Il s’en sort bien et a encore marqué les esprits à défaut de scorer aussi haut qu’on aurait pu le penser.
Brandon Loupos repart déçu de ses deux passages où il n’a pas pu poser le run prévu. Une première chute en flip double whip l’amène à s’économiser et tout miser sur le second, malheureusement son guidon bouge sur un cashroll sur l’île ce qui l’emmène au sol. Avec 48 points il risque d’annuler l’avance qu’il avait accumulé avec sa victoire à Hiroshima.
Paul Thoelen toujours aussi stylé mais peut être limité au niveau des tricks pour les juges, c’est le croate Marin Rantes qui prend la tête avec une compilation de variations en whip : flip double whip sur la box, 36 double whip et un énorme 720 whip. Il score 88 pts et pourrait s’installer en tête un petit moment.
 
14:00 – Poule 2 : La déception pour Kyle Baldock
Kenneth Tancre pose un premier run correct avec un 36 double whip sur l’île bien raide qui lui vaut un score assuré de 77.80 pts mais il semble limité par son manque d’endurance.
– Le jeune japonais Rim Nakamura lui n’a aucun soucis avec ça et multiplie les tricks ; pas un seul module n’y échappe et avec des combinaisons efficaces en 36 whip to bar il assure un joli score de 82.40 pts qui le place en 2e place temporaire derrière Marin Rantes.
– De la même génération l’américain Justin Dowell se rate sur son premier run et décide de tout garder pour le second (une nouvelle mode lié au nouveau format de 2 runs dont 1 seul compte) où i l ne déçoit pas avec ses tricks qu’il réalise comme personne (flair turndow, 36 triple bar) sans oublier son inévitable et très rare Twix. Avec certains passages à vide il ne reçoit pas autant de points qu’il aurait souhaité. 82pts, il est 3e temporaire.
– Finalement tous les yeux sont tournés vers la star Kyle Baldock, multi vainqueurs des X Games en dirt. L’Australien est bien parti sur son premier run avec surtout un enchaînement de très haut niveau en 720 whip enchaîné directement avec un flip whip to bar…malheureusement une erreur minime à 2 secondes du buzzer sur un anodin alley oop flair lui fait perdre probablement une dizaine de points. Son second run le voit glisser de la pédale inexplicablement et abandonner toutes chances de faire mieux que 77 pts, une grosse déception pour l’un des riders les plus talentueux de sa génération.
 
14:30 – Poule 3 : Le vent se lève et Irek Risaev s’élève
Tandis que le vent se lève et l’humidité monte avec la menace d’une averse dans l’après midi, les riders continuent de passer devant un public enthousiaste. L’enjeu est réel avec la perspective d’une finale annulée demain. Malgré un énorme 360 windshield wiper Joel Bondu ne parvient pas à assurer un run complet. Le Brésilien André Luiz de Souza confirme qu’il faudra regarder du côté de l’Amérique du sud dans le futur mais il ne viendra pas se mêler à la lutte pour les premières places à l’inverse d’Alex Coleborn et Irek Risaev. L’Anglais se contente de 81.4 pts à cause d’un pied à terre sur un 36 triple whip, dommage car son footjam sur le wall valait le coup d’oeil. Le Russe lui ne commet aucune faute et lutte contre le vent pour ne pas perdre de vitesse. Il sort sa panoplie de multiples whip pimenté de tuck no hander pour finir extrêmement fatigué et scorer très haut. Mais avec 86.30 pts il reste derrière Marin Rantes au classement provisoire.
 
14:50 – Poule 4 : Daniel Sandoval en pleine forme
La météo tient et les riders continuent de batailler pour la meilleure place possible. La foule Montpelliéraine attend beaucoup de son chouchou Anthony Jeanjean, lui même partait extrêmement motivé mais il subit une erreur à chaque run qui l’empêche de prétendre à une qualification pour la finale hypothétique. Jake Leiva par contre assure sa qualification avec des lignes très rapides et des transferts qu’il n’agrémente malheureusement pas de tricks. Son triple whip sur la très difficile île lui permet tout de même de scorer 83.50 pts et d’être très provisoirement 3e. Très provisoirement car Daniel Sandoval repasse devant grâce à un run digne de sa grande époque où il gagnait tous les contests. Un second run parfait agrémenté d’un 540 flair double whip lui donne 84.3o pts et cette fameuse place sur le podium.
 
15:00 – Poule 5 : Brian Fox en fusion
Brian Fox est incroyable. il vient de poser un énorme double flip sur le transfert des deux steps up parallèles. Son audace et son enthousiasme séduit les juges qui donne au fantasque américain un très joli score de 87,20 pts sur son premier run pour une seconde place provisoire qui le remplit d’émotion. Ce garçon est devenu en quelques années l’un des riders les plus charismatiques du circuit. On sera ravi de le voir revenir en finale pour tenter de refaire parfaitement son second run où il ajouta son gros 1080 (avec un pied à terre), une prise de risque qui pourrait bien être payante.
Le risque, voici un élément que les riders expérimentés savent gérer avec intelligence. Et lorsqu’on parle d'expérience on pense immédiatement à Ryan Nyquist qui nous fait l’honneur de venir une nouvelle fois sur le FISE. Capitaine de l’équipe des Etats Unis il subit malheureusement une crevaison sur son meilleur run et doit se contenter d’une 12e place temporaire. Peu de chance par conséquent qu’il ne passe en finale. Moins de doute pour Daniel Dhers qui ne rate pas l’occasion d’assurer un premier run clean avec ses tricks signatures sur tous les modules pur 85.10 pts. Colton Walker fait de même avec un run propre et sans fioriture. Tout semble si simple pour le jeune américain. Il score davantage que le vénézuélien 85.70 pts. Daniel lui répond directement en ajoutant un nouveau transfert en sorti du bowl vert, en whip pour la bonne mesure et passer à 85.92 pts et quatrième provisoire. Son transfert en 36 double whip entre les deux step downs reste un des plus jolis tricks du plateau.
 
15:45 – Poule 6 : Nick Bruce remet le couvert
 
A l’approche de la dernière poule c’est toujours Marin Rantes qui tient la tête de la demi finale. Mais avec les sérieux clients qui s’annoncent ça pourrait changer très vite. Les premiers runs voient les favoris assurer tous des runs de très bonne facture comme Logan Martin de retour après une blessure sérieuse à la clavicule qui score 86.96 pts ou Kostya Andreev juste derrière en 86.10. Nick Bruce n’est pas en reste avec 87.30 pts, seul José Torres qualifié premier hier semble un peu en retrait avec 84.76 pts et pourtant il reste celui qui va le plus haut sur l’aire de jeu. Son 36 tuck no hander sur l’île est absolument magnifique.
Reste que dans la compétition UCI c’est la difficulté des tricks qui prévaut et à ce jeu là l’Américain Nick Bruce déjà vainqueur à Hiroshima réussit à ajouter à sa ligne de plus gros tricks que ses rivaux : flip whip sur l’îlot central (le plus gros trick du week end sur ce module), flair en transfert dans le vert wall (encore une fois le plus gros trick sur ce module), cork 720 tuck sur la box et un flair downside whip calé impeccablement au buzzer. Malgré un second run amélioré de Logan Martin (flair whip en transfert sur les step up pour 89.40 pts au final) et alors que Kostya Andreev et José Torres font quelques erreurs sur leur second run, Nick Bruce se qualifie premier de cette demi finale avec le seul score au dessus des 90 pts.
 
17:00 – Résultats de la demi finale
 
Avec le risque de pluie dimanche qui pourrait mettre en péril le déroulement de la finale prévue, il se peut que le classement de cette demi finale fasse office de classement final. Les riders le savaient et ont, semble-t-il, proposé leur meilleur riding possible pour se prémunir de la frustration de ne pas avoir montré son meilleur. Voici donc les 12 qualifiés pour demain…
 
1 – Nick Bruce
2 – Logan Martin
3 – Marin Rantes
4 – Brian Fox
5 – Irek Risaev
6 – Kostya Andreev
7 – Daniel Dhers
8 – Colton Walker
9 – Jose Torres
10 – Daniel Sandoval
11 – Jake Leiva
12 – Rim Nakamura
 
 
arrow-leftarrow-rightarticlechevron-downclockclosedownload-filefacebookgalleryglobeinstagramlogo-choositlogo-fisemagnifypinplussearchsharetwitteruservideoyoutube