FISE Montpellier

EN MODE AVION

29 mai 2022 10:22

T’étais où samedi soir ? On a tous déjà entendu cette question jalouse alors que notre téléphone était resté dans la poche en mode avion. Il y a des moments d’un festival où on décroche, où on ne cherche plus à retrouver ses potes perdus, où on oublie de manger mais pas forcément de boire, où tout simplement on profite de l’instant présent. Or au FISE on sait que ça se passe comme ça une fois par an sur l’esplanade de la mairie, à cet endroit mystérieux fréquenté dit-on par Batman, là où on ne va que pour des questions administratives, au pire pour un french tacos, au mieux pour un plongeon dans la piscine du Marriott. C’est surtout ici où Thomas Debatisse et Catfish se régalent d'entraîner une foule de festivaliers qui n’attendent qu’une chose : halluciner, en toute légalité. Vous ne serez pas surpris d’apprendre que la magie a une nouvelle fois opéré avec de nouveaux coups d’éclats sur la fameuse rampe à spine. On vous partage ça comme c’est venu au monde :

 

8e - Luis Rincon s’est bien remis de son best trick de la veille et continue de nous impressionner. Il est le futur.

7e - Gustavo Oliveira continue de briller de tout son chrome, il sera facile à suivre dans l’avenir.

6e - Très bonne idée de déchirer le tshirt de Ashley Finlay libérant un énorme visage tatoué dans le dos et libérant aussi sa folie toute britannique. 

5e - Daniel Dhers finit son meilleur run en un mignon downside toothbonk et prouve qu’il s’amuse toujours autant sur son bike. On adhère Daniel.

4e - Kevin Peraza fait les plus beaux 180 flip sur spine du monde. Encore, encore, encore !

3e - Une application est en cours de développement pour compter le nombre de barspin dans les 3.6 de Jacob Thiem… 4 à ce qu’en dit la patrouille Darryl Nau.

2e - Après un run d’une énergie folle, Kieran Reilly offre un double flair hors du temps et pour le plaisir.

1er - La coordination nécessaire pour réaliser un twix est insensée (whip et bar dans le même mouvement), bravo Justin Dowell pour le maîtriser à merveille et pour une victoire bien méritée.

Tous - L’intensité d’un run en rampe à spine est inimaginable, merci à tous les riders pour cette énergie renouvelable chaque année. Maintenant c’est au festivalier de continuer de se perdre dans la nuit. On se retrouve nous demain pour le dernier jour.


 

arrow-leftarrow-rightarticlechevron-downclockclosedownload-filefacebookgalleryglobeinstagramlogo-choositlogo-fisemagnifypinplussearchsharetwitteruservideoyoutube